Il y en a qui m'ont demandé du rêve. En voilà!

I-Le Mexique : Des rencontres avant tout.
Ce qui me fait rêver ici, c'est la gentillesse des gens.
Évidemment je parle de la majorité, parce que s'il y a des barreaux à toutes les fenêtres dans la ville, et si on me dit de faire gaffe la nuit, et si j'entends la sirène de la police 3 fois par jour, je suppose que ce n'est pas pour rien. Mais pour l'instant tous les gens que j'ai croisé sont extra! Petite illustration du propos:
->Je suis arrivé mardi soir. Ruben (que je n'avais jamais vu avant) est venu me prendre à l'aéroport (à 15 bornes de chez lui) et a attendu mes 2 heures de retard.
->Mercredi matin, son colocataire (que je n'avais jamais vu avant bien-sûr) passe une heure avec moi dans les banques a expliquer en espagnol que j'ai besoin d'ouvrir un compte.
Juste après il me fait faire une copie des clés de son appartement.
->Mercredi après-midi, Ruben a trouvé une maison à louer pour moi, il me fait la visiter pendant sa pause (oui parce qu'il bosse!). Elle est super, je prend.
->Déjà mercredi soir (arrivé au Mexique depuis 24h), je me retrouve à une énorme fête de fou, avec plein d'étrangers. Deux heures plus tard, j'ai déjà une dizaine d'amis, alors que je dis seulement "no entiendo" en espagnol.
->Jeudi, je m'installe dans ma nouvelle maison. La "maitresse de maison" appelle pour moi le service des bagages perdus, et apprend que mon sac est resté à paris. Le lendemain à 10 heures, on m'apporte mes bagages.
C'est pas magnifique ça? Tous mes problèmes résolus par les autres en deux jours!

La différence que j'apprécie vraiment: j'ai l'impression que c'est très facile de parler avec les gens qu'on ne connait pas dans ce pays. C'est vraiment magique.

Bon, sinon pour ce que je vois dans la rue, n'oublions pas que pour l'essentiel, c'est pareil qu'en Europe : le marché, la pizzeria, la banque, la pharmacie, des hommes d'affaires, des mendiants, des touristes. Bon, c'est une ville quoi. Ah si, notons une grosse différence tout de même: il n'y a pas de comté !!! :s

Côté météo, depuis mardi j'ai vu trois journées de pur méga beau temps, et trois nuits de purs méga orages (avec les gros éclairs et 5cm d'eau sur les routes et tout!). Je comprend pourquoi il y a tant d'arbres si verts le long des avenues.

Je commence à mettre sur le blog quelques photos des rues avec des explications. L'article est déjà très long et je ne voulais pas en faire trop, alors je raconte des choses avec les photos. Par contre je ne peux pas ajouter de vidéos, donc je les mettrais sur facebook.

II-Ma vie : Une nouvelle maison.

Ma maison se trouve assez loin du campus universitaire, mais dans le centre de la ville où on trouve tout. J'habite dans la rue Jesus, qui mène.. à l'église évidemment! À côté a lieu le marché tous les jours. J'ai goûté les tacos ce matin, mon estomac a bien supporté. Il faut avouer aussi que depuis mon arrivée j'ai une alimentation essentiellement à base de corn-flakes.
Dans cette maison, il y a une immense pièce commune au milieu, 5 chambres, un accès au toit qui fait environ 100m²  (pour fumer le soir ou jouer de la guitare), et même une guitare collective! Je commence un super remake de l'Auberge espagnole. Deux hollandaises se sont installées là la veille de mon arrivée. Hier après-midi, un Allemand (Jonas) est venu visiter, il a adoré la maison aussi et vient s'y installer. Avec Jonas en moins d'une minute, on a parlé anglais, espagnol, français et allemand. Ensuite on es allés sur le toit avec la guitare. Il a joué les portes du pénitencier, et on a chanté dessus chacun dans notre langue. Le pied.