Hola, et merci à vous tous qui voyagez avec moi en me lisant, et en laissant des vos commentaires et vos questions.
Grâce à vous et par l'intermédiaire de ce blog, j'ai l'impression de voyager avec un ami. Un ami auquel je peux raconter ce que je vois, ce qui m'étonne, et il me répond.
Je m'excuse de n'envoyer des mails personnels qu'à très peu de gens, et j'espère que vous arrivez tous à ressentir que je m'adresse directement à vous.

Quand je parle d'hommage à l'auteur je me parle pas de moi mais de Saint Exupéry. Je m'explique avant que vous n'ayez le temps de vous demander d'où me vient cette idée bizarre:
Bien que je lise extrêmement rarement, j'ai emprunté "Le Petit Prince" en espagnol à Guadalajara, pour le lire et pratiquer mon espagnol quand je serais dans les bus du voyage, et aussi parce que je ne l'avais jamais lu en français. Saviez-vous que Antoine de Saint Exupéry, parmi ses nombreux centres d'intérêt, était aussi aviateur et explorateur? Eh bien en arrivant à La Antigua j'en ai appris une belle: la petite planète sur laquelle vit le Prince ne serait autre que cette ville, qui aurait inspiré l'auteur lors d'un de ses voyages, suite à un accident lorsqu'il atterrissait à La Aurora. Vous souvenez vous de la fleur tant chérie par le petit prince? Elle pousse ici sur les pentes des volcans, les trois petits volcans du livre. La simplicité des gens lui aura sûrement inspiré le caractère du petit prince.
Le hasard a ensuite voulu que le seul livre que j'ai entre les mains dans l'année soit celui-ci.

Pour en revenir à la situation locale, le Guatemala a 12,7M d'habitants (soit 1/6 de la France) et La Antigua en a 40 000 (soit un peu moins que Bourg). Avant de commencer un peu ce paragraphe je discutais avec la femme de ménage du cyber café. Elle m'expliquais les difficultés du pays à se développer et les difficultés pour ses enfants à trouver un travail. "Le problème est que si on veut se payer des études, on a plus de quoi se payer à manger." Bref, ils font pas la fête tous les jours.
Mais vous me croirez ou non.. elle me racontait ça avec le sourire! Au delà de ces problèmes de développement, je ressent un apaisement énorme dans ce pays. Déjà dans la capitale, malgré le bruit des camion et les gens tout autour, je le voyais: Le niveau de stress est à 0%. "No problem man!" "Tranquilo!" Peu importe le retard, on a toujours le temps de faire les choses.

Pour prendre le bus entre les villes, c'est pas compliqué: on attend au bord de la route, et dans les bus qui passent il y a un bonhomme qui crie la destination: ANTIGUA! ANTIGUAAA!! Si au milieu des bruits ambiants on entend notre destination, alors on court monter dans le bus. Le bus continue alors son chemin en roulant avec les portes ouvertes, et lorsqu'il est plein ou qu'il a fini de traverser la ville, il part jusqu’à sa destination. Le crieur nous fait ensuite payer quand le bus est en chemin.

Je vis dans une famille avec un couple, avec deux enfants de 10 ans qui ne sont pas encore rentrés de vacances, et 9 volontaires! Ils viennent des Etats-unis, de Montréal, d'Australie.. bref, un belle occasion pour moi d'améliorer mon anglais, et au niveau de l'ambiance ça déménage!
Ma grosse déception est que je vais travailler avec les Canadiens et ils parlent tous français. Se rendre à l'autre bout du monde pour parler français... quel manque de pot!
Pour ce qui est de l'espagnol, je suis enfin complètement à l'aise pour suivre tout type de conversation. C'est d'ailleurs grâce à ça que j'ai pu être à l'aise tout au long du voyage et trouver ça facile.

Lundi nous avons juste eu une visite du lieu et de l'organisation. C'est seulement aujourd'hui que nous allons rencontrer les enfants. Ils sont en vacances, n'ont rien à faire, et vont venir à l'école juste pour nous! On es donc complètement libres pour les activités qu'on voudra faire avec eux. Je les verrais chaque après-midi, 5 jours par semaine.

Je manque de temps pour ajouter les photos, mais je vous promet qu'elles viendront. En attendant, je viens d'ajouter les photos de Guadalajara pour lesquelles j'avais... un peu de retard.

Portez-vous bien!